Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 16/09/2019, 13:10 par Claire Mollien
Cet article a été proposé à l'Hebdo de l'Ardèche Terre Vivaroise seconde semaine du mois de septembre 2019. Trop long, il n'est...
Publié le 21/08/2019, 08:24 par Claire Mollien
URGENT: Dernière formation financée B2I et NTIC sur Pélussin pour l'année 2019.
Publié le 13/08/2019, 08:19 par Claire Mollien
Saint-Barthélémy Grozon - Reportage Interview Une histoire humaine, un parcours de vie

Modèle de financement participatif qui permet à un porteur de projet de mobiliser un ensemble de particuliers, une communauté pour financer son projet en échange de contreparties en nature.

 L’objectif, dans une première phase, est initier un rucher avec des ruches « sauvages » c´est-à-dire des ruches sans cadre mobile avec une colonie d´abeilles qui est libre de construire son nid comme elle l´entend, selon ses propres critères physiologiques (coût : 1000€ pour des ruches tronc et en terre cuite).

 

Dans une deuxième phase, le projet est de développer le rucher montagnard avec des abeilles noires, c´est à dire des abeilles indigènes françaises (coût : 2000€).

 

Initier un rucher "sauvage". Pour expérimenter l’ « amélioration » de la salubrité de la colonie, apporter de l’aide auprès d’apiculteurs amateurs sur la gestion apicole et sanitaire, promouvoir le produit brut 100% abeille local. La rentabilité économique n'est pas l'objectif initial dans ce genre de ruche.

 

Développer l'abeille noire « indigène » française. Pour lutter contre le métissage à grande échelle de l’insecte, dû au fait de préférences apicoles de races non autochtones. Cette abeille a des qualités telles que sa résistance à l'hiver, elle est douée de longévité, de puissance de vol, elle est une des meilleures butineuses, excelle à construire des rayons, les reines sont fécondes, elle propolise beaucoup (qui est une qualité pour l’apicultrice), etc. et même si l’abeille est un peu susceptible. Un rucher isolé en moyenne montagne se désigne parfaitement pour son élevage et pourrait garder une certaine "pureté".

 

Cette campagne est proposée par Sylvie Tarantino (Cheyssieu- 38), scientifique (biologiste, écotoxicologue) et apicultrice par passion au sein de « Au rucher Tarantino ».

 

Pour soutenir, il suffit d’aller sur la page projet sur le site de Bulbintown.com, sélectionner « soutenir ce projet », puis la contrepartie désirée (miels, propolis, panier garni, parrainer une reine, déguster du miel, etc.) pour une somme donnée et avec votre choix de mode de paiement. La création d’un compte profil sur la plateforme sera nécessaire pour suivre le projet et recevoir vos contreparties !

 

La campagne se déroule du 02/11/15 au 16/12/15.

Contact :
Sylvie Tarantino : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , 06 86 45 99 79
La page projet pour SOUTENIR : https://www.bulbintown.com/projects/au-rucher-t...
La vidéo du projet : https://youtu.be/VJgJo4fsbBE